R11_TSE

J'ai décidé d'inaugurer cette catégorie "Zoom sur..." en vous parlant d'une voiture importante pour moi et pour Renault : la RENAULT 11 et plus particulièrement la 11 TSE Electronic. Importante pour Renault ? Oui. En effet, ce fut une voiture qui fut largement diffusée et qui fut la proie d'un large succès. Elle fut commercialisée en 1983 et est directement dérivée de la RENAULT 9 puisqu'elle dispose d'un hayon, contrairement à sa soeur, née deux ans auparavant, en 1981. Elle vient remplacer la défunte Renault 14 qui a connu une carrière mitigée, victime de la campagne désastreuse de Publicis la comparant à une poire. Mais rentrons dès à présent dans le vif du sujet...

1. L'option "Electronic".

    La RENAULT 11 TSE Electronic est décrite comme une voiture sympathique. Dès qu'une porte est mal fermée, le frein à main mal serrée, une ceinture non bouclée ou l'imminence d'une panne qui est même signalée, une voix n'hésitera pas à couper la radio pour vous avertir. Non, vous n'êtes pas Jeanne d'Arc, c'est bien la voiture que vous parle ! L'option "Electronic" comprend :

  1. un tableau de bord à      affichage digital (eh oui, la Twingo, sortie en 1993, n'est pas la      première du  genre !) ;
  2. un synthétiseur de parole      (une voix protectrice qui veille sur vous !) ;
  3. une chaîne 4 x 20 watts...

A cela, il faut ajouter une sellerie spéciale (sièges pétalisés offrant un bon maintien latéral) et la commande électrique des rétroviseurs. Il est important de noter comme le confirme l'AAT de 1983, « que dans cette configuration, la RENAULT 11 demeure une voiture de "milieu de gamme inférieure" par son encombrement et sa motorisation, tout en offrant un luxe et surtout un confort d'utilisation jusqu'ici réservés à des modèles de catégorie supérieure. »

    Pour le tableau de bord, plusieurs informations sont données sur un afficheur unique afin d'éviter sa saturation (régime du moteur en tour/minutes, vitesse en km/h, pression d'huile, température du moteur...). Le Magazine "Action Automobile" de 1983 précise "... que ce type de tableau de bord est appelé à se généraliser dans les années à venir pour des raisons de mode et de simplicité de fabrication" ce qui se révèlera vrai avec la Twingo dix ans plus tard en 1993. Le synthétiseur de parole est plutôt considéré comme un gadget amusant sans grande importance qui deviendrai à la longue lassant, mais il faut malgré tout reconnaître que son rappel à l'ordre en cas d'oubli des phares ou de panne d'essence imminente a du bon. En ce qui concerne l'installation radio, elle serait impressionnante. Elle serait munie de 6 hauts-parleurs, d'un son tuner électronique, d'un lecteur de cassettes et d'un satellite de commande à distance.
Ce qui constitue l'aspect le plus positif de l'option "Electronic" est la chaîne hi-fi Philips, les rétroviseurs électriques et la commande centrale à distance des portes. Malheureusement, il fallait débourser 5 500 Francs (838 euros aujourd'hui) supplémentaire en 1983 pour cette option.

2. CARACTERISTIQUES.

    La RENAULT 11 est équipée des mêmes moteurs que la RENAULT 9 : les 48, 60, 72 et 68 ch pour l'automatique. A noter qu'en 1983, la version Diesel n'existait pas encore.
    Elle possède quatre roues indépendantes et un groupe propulseur en position transversale. Le train avant est de type Mac Pherson (ou ressorts hélicoïdaux que l'on ne peut que remarquer à l'avant) avec articulation inférieure triangulée et déport négatif. A l'arrière, on trouve des amortisseurs classiques avec des barres de torsion transversales.
    En ce qui concerne le freinage, rien d'exceptionnel : montage classique >> disques à l'avant et tambours à l'arrière (montage mixte très répandu à l'époque).

3. CARROSSERIE.

   
La RENAULT 11 se distingue donc de la RENAULT 9, entre autre, par sa carrosserie, qui est différente dans sa partie arrière. On peut ainsi noter une amélioration du coefficient de pénétration dans l'air de 0,35 au lieu de 0,36 pour la 9 (pour les modèles haut de gamme qui possèdent un becquet arrière. Les autres versions doivent se contenter d'un Cx de 0,38 !

4. CONSOMMATION.


Route : 6 à 7 litres aux 100 en conduite économique

Autoroute : 9litres aux 100 à une moyenne de 126 km/h

Ville : 9 à 10 litres aux 100

Ce qui fait une consommation globale très raisonnable.


 La RENAULT 11 TSE « Electronic » était disponible au tarif de 64 000 F soit 9757 €.